Ibn Rushd Fund for Freedom of Thought

Jury pour le Prix Ibn Rushd 2011

PDF

Toujan al-Faisal

Toujan al-Faisal est une militante des droits de l’Homme, née en Jordanie en 1948. Elle fut une journaliste de télévision et la première femme membre du Parlement de Jordanie, active de 1993 à 1997 dans le premier Parlement après que la loi martiale a été levée.

Al-Faisal a obtenu un baccalauréat et une maîtrise en littérature anglaise de l'Université de Jordanie. Elle a été animatrice et directrice de talk-shows à la télévision jordanienne  et directrice du développement des médias. Elle était à la tête des programmes culturels de la Fondation Noor al-Hussein de 1993 à 1997 et a également enseigné l'anglais à l’Université al-Ahliyya à Amman et à l'Université de Philadelphie.

Elle est l'auteur de plusieurs livres et d’analyses politiques, y compris L'école que nous voulons, 1984; maltraitance des enfants dans Faire du mal / nuire aux enfants, 1985; vers un changement de loi concernant l'état matrimonial / civils, sur les meurtres d'honneur, 1989. Al-Faisal est très généreuse avec son temps, aidant dans plusieurs domaines, tels que le développement du processus pédagogique. Elle vit actuellement à Amman, en Jordanie.


Subhi Hadidi

Critique, commentateur politique, et traducteur. Né en 1951, à Qamishli, Syrie. Diplômé de l'Université de Damas, il a poursuivi des études supérieures en France et au Royaume-Uni. HADIDI a publié plusieurs études sur la poésie et la fiction, ainsi que les théories de la littérature et de la critique littéraire (Postmodernisme, Discours Postcolonial, Théories de la Réception et de la Lecture, Thème Lyrique, la Critique Néo-Historiciste, le Poème en Prose ...). Hadidi a traduit en arabe plusieurs oeuvres de l'histoire, la philosophie, la théorie littéraire, la fiction et de la poésie; y compris: Montgomery Watt, la Pensée politique islamique; Ken Kesey, Vol au-dessus d'un nid de coucou; Yasunari Kawabata, Le Grondement de la montagne; S. H. Hooke, Mythologie Moyen-Orient; Michel Zeraffa, Mythe et le roman; Edward Saïd, Postfaces à l'orientalisme. HADIDI a jugé plusieurs grands prix arabes, y compris Sultan al Owais, Cheikh Zayed (Emirats Arabes Unis), Argana (Maroc), Mahmoud Darwich (Palestine), roman arabe (Egypte). Contributeur régulier à Al-Quds Al-Arabi, Londres; il vit et travaille à Paris, France.


Hamdy Kandil

Hamdy Kandil est né à Monofia en Egypte en 1939. Il est un présentateur de télévision, journaliste et militant. Après trois ans d'études en médecine, Kandil décidait de devenir journaliste. L'éminent journaliste Mustafa Amin l’a invité à rejoindre le magazine Akhir Sa3a (dernière heure), ce qu'il fit en 1951. Il est devenu un éditeur de publication, responsable, entre autres, les lettres des lecteurs à l'éditeur.

Il fut une personnalité à l'antenne et a contribué à créer de nombreux programmes tels que l’émission de radio With Hamdi Kandil, et l’émission de télévision el Arab, Kalam Rassas (crayon) sur la chaine de Dubaï et sur le canal satellite libyen. Il a également travaillé comme monteur sur la chaîne satellitaire égyptienne et Dream TV.

Hamdi Kandil est un militant politique et a fait partie de nombreux mouvements tels que l'Association Nationale pour le Changement (NAC), qui comprend de nombreux militants de premier plan comme George Ishak. NAC est un grand défenseur la candidature aux élections présidentielles du Dr. Mohamed ElBaradei.


Nadia Lamhaidi

Nadia LAMHAIDI est née à Casablanca au Maroc en 1962 (?). Elle est professeur à l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication à l'Université Mohammed V à Rabat au Maroc et travaille comme consultante pour de nombreuses organisations internationales. Lamhaidi a étudié à l'Institut de Journalisme de Rabat au Maroc et a poursuivi ses études à Paris, où elle a reçu son doctorat de l'Université de Droit, d'Economie et de Sciences Sociales, Paris II Panthéon.

Ses recherches sont aujourd'hui axées sur la position des femmes dans le journalisme et l'image des femmes dans les médias. Elle est une membre actif du projet de l’UNESCO Med media pour l'éducation et la formation des femmes journalistes et conseille l'ACDI (Agence Canadienne pour le Développement International) pour leur projet sur L'institutionnalisation de l'égalité des chances des sexes dans le secteur de la communication au Maroc. Elle est également co-auteur de l'étude de l’UNESCO sur le profil des femmes journalistes au Maghreb.

Dr Lamhaidi travaille également avec plusieurs revues marocaines, telles que Le Matin, Finances News Hebdo, La Vie Eco, Al Ahdat Al Maghribia, etc.


Laila Al-Shaikhli

Laila Al-Shaikhli est née à Bagdad en Irak et a grandi en Arabie Saoudite. Elle a travaillé pour la télévision Al Jazeera depuis 2006. Ses émissions comprennent Dialogue with the West  (MBC), Agenda (MBC), Dunnia (ADTV), Panorama (ADTV), et Behind the News (Aljazeera).

Laila a étudié en Angleterre et a obtenu son diplôme universitaire à l'Université de Pittsburgh aux Etats-Unis. Sa carrière a débuté à la télévision ANA, une station de télévision locale aux Etats-Unis en 1991. Après avoir rejoint BBC World Service à Londres en 1994, elle est devenue la première femme à animer un show politique à la télévision satellite arabe. Elle a continué à animer plusieurs programmes politiques et sociaux dans certaines des principales stations arabes, dont le Middle East Broadcasting Center, qu'elle a rejoint en 1996 et Abu Dhabi TV en 1999, avant de commencer son travail actuel à Al Jazeera.
 
Son expérience de terrain comprend la couverture du retrait israélien du Sud Liban, la guerre américaine en Afghanistan, le 11 septembre à Washington et la couverture de divers événements internationaux. Laila a reçu plusieurs prix d'excellence en journalisme de télévision et a été nommé ambassadrice de bonne volonté pour les Comores.